AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




l'histoire d'une passion qui me tue..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
l'histoire d'une passion qui me tue..


♣ MESSAGES : 40
♣ ANNIVERSAIRE : 09/06/1994
♣ ÂGE : 22
♣ LOCALISATION : Belgium.
♣ HUMEUR : Déprimante.


+
♣ RELATION: En Couple
♣ SEXUALITE: Hétéro
♣ HUMEUR ACTUELLE:

MessageSujet: l'histoire d'une passion qui me tue.. Sam 7 Jan - 21:58

Je ne savais pas où le mettre vraiment, alors j'ai posté ce message ici, en espérant que ce soit l'endroit adéquat, s'il le faut, vous pouvez le déplacer... ;)

Alors voilà, dans mon inscription j'ai mis que ma plus grande passion c'était les chevaux. Malheureusement, la plupart des gens qui pratiquent l'équitation (et qui ont également leur chevaux à eux) sont de vrais hypocrites.. C'est un monde pour les riches (ou les gens plutôt aisés) et j'aimerais vous faire part de ceci, l'une des grandes raisons pour lesquelles je me suis inscrite ici. C'était pour parler de mon dégoût de certaines personnes, de ces petites choses qui font de l'équitation un sport hors budget...

Ma passion pour les chevaux commencent lorsque j'ai 4 ans et demi. Tout a commencé par des stages que j'ai fait dans un minuscule manège familiale avec environ 25 chevaux/poneys en tout. J'y venais toutes les vacances environ, dès qu'il y avait un stage, je tentais d'y aller. C'était petit, pas trop chère, agréable, bon vivant... les cours étaient loin d'être tip top (on apprenait juste à marcher, trotter et galoper simplement). Mais j'aime encore ce manège, j'y vais encore de temps en temps revoir les chevaux et poneys qui ont bercé mon 'enfance' même si aujourd'hui, le manège a fermé, la directrice a gardé les équidés qui étaient là depuis le départ (dont mes quelques préférés). Par la suite, j'ai parfois fait des stages dans d'autres endroits (où on dormait sur place), j'ai quelque fois pris des cours pas loin de chez mes parents mais étant donné que ce n'était pas vraiment la porte à côté et que j'étais une vraie geek, je préférais vivre ma passion derrière l'ordinateur.

Il y a quatre ans, ma mère s'est mariée avec mon beau-père (normal quoi! lol) et ils ont acheté une maison à Liège qu'ils ont complètement remis à neuf. Et par la même occasion, on réussit à trouver un manège pas très loin. Je vais y monter tous les mardi là-bas (un trimestre sur deux car ma mère ne voulait pas que je monte si j'avais un échec à mon bulletin et... ça faisait à chaque fois : j'en ai un, j'en ai pas, j'en ai un, j'en ai pas... xD).

Février 2009... Je me suis sentie très perdue. J'avais la très nette impression de pas trouver ma place dans ce monde des chevaux.. Trop timide, réservée et peut-être un peu trop dans ma bulle. Ma mère avait demandé s'il y avait des chevaux à prendre en demi-pension et ils ont répondu qu'il y en avait une et limite deux. Le week-end nous essayons l'une des deux en libre (la plus jeune environ 3 et demi, si pas plus jeune en fait..). Une fois le samedi après midi où la jument a failli se cabrer sur moi ( par après ma mère m'a bien fait comprendre que fallait jamais être devant le cheval mais toujours à côté de son épaule, je le savais mais j'avais pas fais attention..). Je monte la jument et... c'était assez catastrophique malgré les commentaires de ma mère (qui étaient bons mais qu'elle n'arrivait jamais à placer correctement et à faire en sorte que je l'utilise au bon moment, comme il faut, etc). Dimanche matin, je la remonte.. Une vraie catastrophe! Je suis même tombée de la jument. Quelques jours après ma mère me fait : " Écoute Marion, j'ai réfléchis pour la jeune jument à prendre en demi-pension. Et je pense que moi, personnellement, je m'amuserais avec une jeune jument comme ça mais que pour toi... c'est pas l'idéal. Tu es encore un peu "débutante" (le mot qui me fait le plus de mal là-dedans après avoir monté 10 ans et avoir fait de mon mieux pour m'améliorer les autres fois) et qu'il te faut un cheval plus vieux, plus expérimenté. " Sur le moment même, j'ai tout accepté, je me suis dit que de toute façon, la jeune jument ne me plaît pas plus que ça. Mais au finale, je me sentais réellement perdue!

Bref passons, je continue à monter un trimestre sur deux, j'évolue petit à petit, même si c'est pas facile. J'apprends à avoir les chevaux plus au moins "en main". Arrive alors l'été 2010 où j'ai la formidable occasion de prendre une ponette (c'était ma préférée qui plus est!) en demi-pension (ou plutôt pension complète) pendant 2 semaines entières. Et lors de ces deux semaines là, ma mère accepte de nouveau pour voir s'il y a moyen de prendre un cheval en demi-pension car elle a vu une annonce sur un tableau au manège... (J'ai d'ailleurs aussi décidé d'aller vivre chez ma mère et d'aller à une école à Liège) Finalement, on prend contact, on appelle devant le tableau et justement, la propriétaire est également au manège! Donc on se voit, on parle, on nous présente la jument au box, etc. Je suis super heureuse! Je la monte une fois début août et encore quelques autres fois en août aussi. Mais bon, j'avoue que les quelques fois où je la montais, elle semblait parfois me balader un peu partout.. Jusqu'à presque vraiment m'embarquer pendant une leçon (on était tout au galop et le prof nous faisait galoper sur tout la piste et on devait faire une contre changement de main) mais bon, je fonçais presque dans tous les autres et n'avait pas beaucoup de contrôle.

Début septembre, la demi-pension commence même si on est conscient que la jument me convient peut-être pas trop. Mais je suis super contente. Je commence à monter toute seule mais ça ne va pas. Au bout d'un ou deux mois, la propriétaire me demande de reprendre des leçons car la jument n'allait plus très bien à l'obstacle (la jument lui a fait un refus et elle avait failli tomber ..). Je reprends des leçons collectives mais vu celles que je prends, elles sont pas nickels, le prof ne me dit presque jamais rien comme remarque... Bref, ça ne s'arrange pas. Elle me demande d'arrêter la demi-pension pour janvier. Oké, je suis triste mais elle a totalement raison.

Le mois de janvier, je recommence donc les cours avec les chevaux du manège. Je remonte la petite ponette que j'avais eu en demi-pension puis fin du mois, je contacte une fille qui recherche désespérément quelqu'un pour prendre son cheval en pension complète (venir tous les jours à la base) car elle a des problèmes d'argent (ses parents ayant divorcé ils ne lui donnent plus la somme nécessaire pour payer tous les besoins de son cheval) et qu'elle manque aussi de temps vu qu'elle fait des études pour être kiné. Tout est ok, on s'arrange pour que je vienne l'essayer un jour..

À la base, j'aimais pas trop son cheval (Denzel). Son box était à quelques pas de la jument que j'avais avant et chaque fois que je passais devant son box, Denzel avait la fâcheuse habitude de mettre ses oreilles en arrière et d'avoir un air de cheval méchant. Bon, tant pis, c'est pas grave, je l'essaie quand même. La propriétaire a l'air super gentille... Je l'essaie. Il m'a fait tomber dans les dix premières où j'étais dessus. lol mais autant dire que... ça a été comme un coup de foudre. Et il faut dire qu'il n'avait plus été monté depuis un petit bout de temps.. Sa propriétaire l'a monté cinq minutes avant que je remonte, pour le remettre en avant et le faire travailler. Je remonte dessus et on y va, il est super agréable. On s'arrange à deux et je commence la demi-pension avec ce sacré Denzel! Je m'y investis à fond! La première semaine de février, la propriétaire part en vacances de ski avec son amoureux. Elle a encore envie d'être là pour quand je monte les premières fois donc, on décide que j'irai seulement longer le cheval et que je le lâcherai le temps qu'elle revienne. Par la suite, je monte Denzel quelques fois et la propriétaire est là. Elle me dit qu'elle aimerait bien être là à chaque fois que je monte comme ça elle peut me donner des conseils. J'accepte! Je suis contente, ce serait comme si j'avais cours, je serais encadrée et j'aurais des conseils "gratuits".. Seulement, les choses ne continuent pas vraiment aussi bien...

Pour des raisons qui seront expliquées plus tard (dans la discussion sur facebook), j'hésite plusieurs fois à arrêter la demi-pension avec Denzel. Seulement, ce cheval il est tellement craquant... Pendant ce temps, je décide que l'école à Liège (chez ma mère) me convient pas. J'ai envie de retourner à mon ancienne école et de revoir les amis que j'y avais. Et donc pour l'année scolaire 2011-2012, je retournerai à l'école à Bruxelles (chez mon papa). On arrive donc à la mi août (le septième mois que j'avais Denzel tant bien que mal) et je me dis que... ce sera impossible que je garde Denzel si je change d'école. Il me faudrait 1h de train + 1 h de bus pour aller au manège le voir et le monter puis encore 1 h de monte pour revenir chez ma mère et le lendemain me lever tôt pour prendre le train 1 h pour aller à mon école.. Je décide donc de prévenir Laurie, la propriétaire. Elle semble déçue mais je lui dis que je ferais l'effort de le garder encore en septembre et d'y aller encore ce mois-là pour qu'elle ai un peu plus le temps de retrouver une nouvelle demi-pension... Je lui dis même que je vais essayer de l'aider à trouver une DP..

Finalement, septembre, elle me lâche comme une merde. Je suis triste et je me rends compte d'une énormité... Ce cheval, c'est le cheval de ma vie..! J'ai eu une relation fusionnelle avec lui, ce que je lui donnais, il me le rendais au centuple... Il y avait quelque chose... vraiment.

Je me plains beaucoup d'avoir 'perdu' ce cheval sur facebook. J'ai un autre cheval en demi-pension depuis octobre (juste après que ma demi-pension s'est achevée avec Denzel) mais c'est pas la même chose... Je mets une barrière entre nous. Et il n'est pas aussi affectueux. il est mignon, gentil et tout ce que vous voulez, mais c'est pas la relation que j'ai eu avec ce Denzel. Et avant hier, la propriétaire de Denzel vient sur mon mur facebook et je lui ai répondu franchement... voilà ce qu'il y avait (pour les courageux qui savent encore lire après tout ce que j'ai écrit... lol) (et petite explication: Pascale est la propriétaire du cheval que j'ai en DP actuellement) :

Spoiler:
 

Après ça, la meuf a supprimé la discussion (que j'avais sauvegardé!) et elle m'a supprimé de ses amis... Ce matin, je suis toute fière. J'ai l'impression qu'une page s'est tournée, que je vais pouvoir recommencer sur de nouvelles bases avec le cheval que j'ai actuellement en demi-pension (Winchester)... Puis au milieu d'après-midi la propriétaire de Winchester m'envoie un message :
recoucou ce sms ne va pas être gai à lire ... mais je dois me rendre à l'évidence en voyant mon mari monter hier je me dis que je ne pourrais plus monter Winchester et je vais voir pour lui trouver qqun qui cherche un cheval de balade car pour moi et avec mes problème de santé je ne saurais plus monter un cheval puissant et froid ... donc je vais remettre l'annonce pour Sueño (son deuxième cheval, un jeune ibérique) aussi sur le net mais stp ne me lache pas pour l'instant ...

Bref, je suis un peu ... patraque. Je m'étais pas encore vraiment attaché à ce cheval vu que j'avais mis une barrière entre lui et moi après ma DP avec Denzel, mais j'avais une impression d'aller d'échec en échec... En plus d'avoir perdu Denzel (et que sa propriétaire ne semblait pas d'accord pour me dire où il a été vendu et qu'après cette remise au clair, j'y crois encore moins ..). Et que franchement, je me suis dit (en parlant de ça avec mon ancienne prof de mon tout-tout-tout premier manège et avec qui je suis restée amie) que si je devais continuer les DP, il faudrait séparer les sentiments et l'équitation... Hors, c'est justement l'ensemble des deux que je désirais en prenant un cheval en demi-pension..

Enfin, il semblerait que la propriétaire de Winchester avait eu une certaine saute d'humeur et que son mari l'a engueulé en disant que c'était impossible qu'elle le vende (elle y tient vraiment trop) et c'est vrai... donc, elle le gardera mais il n'empêche que ça m'a foutu un gros coup de blues là...

Voilà, désolé de la longueur de ce post et merci aux gens qui auront le courage de lire et de commenter... si par après, d'autres gens veulent parler de leur passion pour les chevaux (s'il y en a d'autres comme moi) et/ou de leurs expériences, je le leur permet naturellement. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le méchant tyran :D


Féminin ♣ MESSAGES : 3598
♣ ANNIVERSAIRE : 21/11/1994
♣ ÂGE : 22
♣ LOCALISATION : Nulle part o/
♣ HUMEUR : Maussade :)


+
♣ RELATION: En Couple
♣ SEXUALITE: Hétéro
♣ HUMEUR ACTUELLE: Plutôt positive :)

MessageSujet: Re: l'histoire d'une passion qui me tue.. Dim 8 Jan - 9:18


    Je dois avouer ne pas trop savoir quoi répondre...
    Mais comme tu dis dans la conversation facebook, tant mieux s'il ne l'a plus comme propriétaire :/ en plus, si la fille n'a même pas su quoi répondre à la conversation facebook au point de vouloir la supprimer, c'est que de toute évidence, ce qui y est écrit est vrai et qu'elle ne l'assume pas...
    Je n'ai pas vraiment de passion avec les chevaux (j'en faisais en colonie de vacances, je m'attachais à ceux que je montais régulièrement mais bon, ça ne durait jamais plus de 3 semaines, parfois même moins), mais ton histoire m'a touché. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://littlelullaby.exprimetoi.net



Féminin ♣ MESSAGES : 1309
♣ ANNIVERSAIRE : 20/10/1992
♣ ÂGE : 24
♣ LOCALISATION : Nowhere...
♣ HUMEUR : Héhé !


+
♣ RELATION: En Couple
♣ SEXUALITE: Hétéro
♣ HUMEUR ACTUELLE: Comme un Pin qui serait tombé dans un chaudron de vodka tout en rêvant téquilla, la bouteille de whisky dans les branches.

MessageSujet: Re: l'histoire d'une passion qui me tue.. Dim 8 Jan - 11:16

    C'est vrai qu'en centre équestre, la grande majorité des cavaliers sont superficiels and co'. L'équitation, en même temps, ça fait "bien". Beaucoup ne montent que par mode, pas par amour de l'équidé. C'est pitoyable, mais il me semble que c'est ainsi. Les gens sont cons.

    Pour ta situation, je sais pas trop que dire non plus. L'ancienne propriétaire de Denzel devait être une véritable *censure* et tu lui a bien répondu. Tout ce que je peux te souhaiter désormais, c'est que tu arrives à faire ton deuil de Denzel (plus facile à dire qu'à faire, je sais) et à être à nouveau apte à établir une relation avec un cheval.

    Pourquoi forcément séparer sentiments et équitation en DP ? Je n'en ai jamais fait, mais je pense qu'une DP, c'est un échange entre deux personnes et un cheval... Il doit forcément s'établir des liens plus ou moins forts pour que tout se passe bien... Boah, sûrement un côté utopiste de ma personnalité.

    En attendant, je pense que le mieux à faire est de continuer à vivre ta passion. Ce serait triste que tu quittes un monde qui apporte tant pour la personnalité plus que discutable des cavaliers. Car ce qui compte, c'est pas ces personnes pleines de frics et de préjugés (tient, pour le coup, c'est moi qui ai des préjugés x) ), mais bien les chevaux et l'amour que tu leurs portes :).

----------------------------------------✁--------------------------------
Le problème, c’est que même si tu m’disais « je t’adore » j’te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. J’suis perdue... Attends deux secondes, j’ai pas fini... Dis-moi qu’tu m’aimes... Dis-moi juste que tu m’aimes. Parce que moi j’oserai jamais te l’dire la première, j’aurais trop peur que tu crois qu’c’est un jeu...
Jeux d’enfants, Sophie.


« Et ch'uis comme un cobaye qu'a sniffé toute sa paille. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♣ MESSAGES : 40
♣ ANNIVERSAIRE : 09/06/1994
♣ ÂGE : 22
♣ LOCALISATION : Belgium.
♣ HUMEUR : Déprimante.


+
♣ RELATION: En Couple
♣ SEXUALITE: Hétéro
♣ HUMEUR ACTUELLE:

MessageSujet: Re: l'histoire d'une passion qui me tue.. Dim 8 Jan - 20:06

Merci les filles, rien que le fait que vous avez eu le courage de tout lire me rend heureuse. Je suis contente car beaucoup de personnes ont été d'accord avec ce que j'ai dit ( environ 10 personnes sur mes commentaires avant que Laurie les supprime et encore environ 7 - 9 personnes lorsque j'ai mis le print de la discussion en photos .. ). Même son ancienne demi-pension (Laetitia) est d'accord avec ce que je raconte. Elle a dit que c'était totalement de sa faute si Denzel a été vendu.

Et j'avais demandé justement à Laetitia si elle pourrait demander à Laurie où est parti Denzel, elle ne lui a pas répondu (..). À supposer qu'on ne saura jamais où il est parti et qu'il est clair qu'elle ne sait absolument pas partager certaines choses .. J'ai encore une dame qui doit essayer de le lui demander "incognito" un jour (je lui ai dit d'attendre après ce gros clash ... xD) et elle le fera, j'ai confiance en elle mais j'espère que Laurie lui répondra sinon, il sera réellement impossible de le retrouver..

Mais bon, je n'arrêterais pas l'équitation pour autant je pense (loin de là, j'ai encore l'ambition de faire une écurie ou centre équestre lorsque je serais plus grande et que j'aurais assez de sous pour réaliser ce projet) mais bon. Ca me donne juste envie d'avoir mon propre cheval à moi. Denzel m'a offert tout ce dont je rêvais, il m'a rendu l'amour que je lui donnais au centuple et... il m'a donné l'impression d'avoir ma place dans ce monde .. il m'a juste donné tout ce dont je rêvais depuis si longtemps ..

et là, j'ai dû mal à tenir aux autres chevaux. C'est comme lorsqu'on a eu un amour tellement fort et qui s'est mal terminé (alors qu'on ne le voulait pas) et qu'on a toujours peur de refaire cette même erreur .. on ne s'attache plus aux personnes pour être sûr de ne pas être triste de les perdre par après .

Et je pense que j'arrêterais peut-être la demi-pension avec Winchester (j le garderai en DP jusqu'à ce que la proprio trouve quelqu'un d'autre bien sûr, elle mérite pas que je la lâche d'un coup... enfin, je verrais bien. j'attendrais déjà qu'elle retrouve une DP pour son autre cheval sinon elle devra vendre l'un de ses deux chevaux ..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'histoire d'une passion qui me tue.. Aujourd'hui à 14:07

Revenir en haut Aller en bas


l'histoire d'une passion qui me tue..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Little Lullaby :: PERSO
 :: Discussions
-